La révolution du « sans gluten » est en marche !

marche sans gluten monde, gluten
13
Sep

Le fléau du XXIe siècle : Les allergies alimentaires

Face à l’effervescence ces dernières années des allergies et intolérances alimentaires dû à la transformation excessive du blé moderne, la société fait face à un véritable fléau du XXIe siècle.  En Europe, 1% de la population est atteinte de la maladie cœliaque et aux USA, 40 millions d’américains consomment du « sans gluten » dont 4 millions sont cœliaques et entre 18 et 22 millions souffrent de sensibilité au gluten. L’une des premières difficultés auxquels les patients et les professionnels de santé ont du se confronter est sur la manière de repérer la maladie : « comment détecter la maladie cœliaque ou l’hypersensibilité au gluten ? ». Désormais, des procédés de diagnostic simples et fiables permettent d’effectuer des analyses telles que la détection d’anticorps anti-gliadine, anti-transglutaminase et anti-endomysium ainsi que le test HLA via une prise de sang pour connaître la prédisposition génétique. La recherche menée dans le monde entier a permis d’établir une carte géographique intéressante par rapport à la fréquence mondiale de la maladie cœliaque qui se propage plus dans les pays développés. Source : (Dr Schar Institute)

Une part de marché à prendre pour les industriels : décryptage du marché du « sans gluten »

Après le succès des produits « Bio » qui selon le cabinet Xerfi prévoit une nouvelle hausse de 15 % pour 2016, les industriels voient un véritable potentiel et une part de marché à prendre dans le secteur « niche » du sans gluten.

Au niveau mondial, le marché industriel du sans gluten est estimé à 3 milliards de CA d’ici 2010. D’après une étude de Nutrimarketing datant de 2014, le taux de pénétration du sans gluten aux USA est de 12,6% avec 40 millions de consommateurs. En France, malgré son retard par rapport à ses voisins, le marché du sans gluten a plus que doublé en 2014 passant de 35 millions à 78 millions d’euros de Chiffre d’affaires (source le Figaro.fr). Un Chiffre d’affaire loin des autres marchés comme celui du Royaume-Uni qui atteignait en 2013 près de 340 Millions ou encore en Italie 260 millions.

Les Etats-Unis restent les champions du sans gluten où le marché est passé de 973 millions de dollars en 2014 à 2,3 milliards de dollars en 2019. *

*Selon un rapport Packaged Facts, le marché des USA devrait atteindre 7 milliards de dollars en 2017 avec une croissance d’environ 30% par an.

Mais sur quels critères sont identifiés les consommateurs en France ? Les industriels ont identifié 4 types de consommateurs représentant un marché potentiel de plus 11 millions de consommateurs :

-Les cœliaques : 150 000 (chiffres de l’AFDIAG 2017)

-Les intolérants : 6 millions

-Les suiveurs de mode : 4 millions

-Les personnes touchées par leur conjoint touché par cette pathologie : 1 million

A noter qu’en France, tous les fabricants de produit sans gluten doivent être certifiés par l’AFDIAG (Association française des intolérants au gluten).

Les industriels face à ce marché de niche

Depuis 2014, plusieurs marques industriels se sont engouffrées sur ce nouveau marché avec comme produit star le pain sans gluten représentant plus de 3% du marché global comme le leader allemand Schar, numéro 1 en Europe, Genius, Allergo, Harrys ou encore Gerblé qui a négocié un partenariat avec le champion de tennis Djokovich, intolérant au gluten et qui est devenu l’ambassadeur exclusif de la marque. Les marques de distributeurs se sont mêmes mis à leur tour sur ce marché fleurissant avec Monoprix, Carrefour ou encore Auchan avec « Mieux Vivre ». Plusieurs boulangeries sans gluten se sont ouvertes en 2014 comme la Maison du sans-gluten, Chambelland ou encore Noglu, Sitron toutes référencées sur la plateforme collaborative GlutenTrip sur Paris : http://www.glutentrip.com/capitales/paris/

De même, les pâtes sans gluten représentent un autre produit en forte croissance avec la montée en puissance de la marque Barilla. Le dernier segment qui connait la plus forte hausse est la gamme des produits apéritifs qui connaissent une hausse spectaculaire : + 558,3% en 2015 pour atteindre un chiffre d’affaires de 1,4 million d’euros. Les marques Herta et Fleury Michon ont aussi développé une gamme de jambon cuit sans gluten. Les toutes dernières nouveautés résident dans le développement de cosmétiques sans gluten et de boissons sans gluten comme la bière où il y a une forte demande.

Au total, les ventes en grandes surfaces devrait représenter 65 millions d’euros en 2016 soit deux fois plus qu’en 2013 avec plus de 80 marques de produits dédiés selon l’Association française des intolérants au gluten (l’Afdiag). C’est huit fois plus que cinq ans auparavant. 

On remarque donc un réel engouement des industriels qui y voit une part de marché à prendre qui feront le bonheur de certains en leur apportant plus de choix et de variété dans les produits. Cependant, on ne peut s’empêcher de se demander pourquoi autant de population dans les pays développés sont touchées par ces intolérances et ces allergies alimentaires ? L’utilisation de pesticides, Monsanto, la transformation des blés modernes… Nous n’aurons pas de réponse claire pour expliquer ce fléau du XXIe siècle.

(Source photo: Dr Schar Institute)

 

Mon combat,
contre l'intolérence au Gluten

Fondatrice du site, je suis intolérante au gluten depuis 7 ans. N'hésitez pas à me solliciter pour tout conseil.

Partager cet article sur les réseaux sociaux

2 commentaires

  1. Christian Marco

    Répondre
    • annesophiev

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *